JOUR 04 (71) JOUR 04 (80)

EXTRAORDINAIRE......IMPRESSIONNANT...J'Y ETAIS  ENFIN !!!!!

 Cela fait déjà 6 mois que nous sommes rentrés en France, la décision est prise de découvrir une région qui m'était interdite en raison de mon statut de militaire, le Danakil, accompagnée de Pierre et Audrey notre fille.

Contact est pris avec Mearg,  le directeur de l'agence Abyss Land tour and travel afin de finaliser un programme. La date est choisie en fonction du climat qui sévit dans cette région désertique et inhospitalière.

C'est la première fois que nous nous rendons dans ce pays depuis la France. Les formalités sont identiques mais les modalités différentes : billets d'avion sur Internet, envoi des passeports à Paris pour les visas. Finalement, tout s'est bien déroulé, dans un climat politique défavorable aux déplacements vers certains pays africains (enlèvements, virus ebola).

Mais, nous constatons, à l'aéroport de Paris, une grande majorité d'occidentaux au départ du vol pour Addis Abeba ...

Même pas peur !!!

1° jour

 Arrivée à Addis vers 7H00 du matin (nous avons avancé nos montres de 2 heures) sous un grand soleil. Nous passons 2 contrôles de température en raison du virus Ebola. Une longue file d'attente s'achemine vers le contrôle des douanes.

 Enfin, une heure après notre atterrissage, nous sortons de l'aéroport et nous sommes surpris d'être accueillis par une jeune femme, notre guide Atsinaf (prononcé "Asnaf"), qui nous attend avec un panneau à notre nom.

 Présentations faites, nous rejoignons le minibus de l'agence conduit par Tadesse (appelé "Tadé") qui nous conduit à notre hôtel, le Caravan hôtel. 

 Après notre installation dans les chambres, nous débutons les visites de la journée par l'église St Georges et son musée.

 JOUR 01 (1) JOUR 01A (11)

 JOUR 01 (3)

 A l’entrée du musée : la statue du pope Pierre tué par les italiens.

 Puis, nous poursuivons par la visite du musée ethnographique situé dans l'enceinte de l'université d'Addis Abeba.

 JOUR 01 (14) JOUR 01 (15)

JOUR 01 (16)

JOUR 01 (24) JOUR 01 (27)

A midi, nous prenons notre déjeuner au restaurant "Lucy" près du musée national.

L'après-midi se poursuit par la visite du palais de Ménélik II et son musée, sur le mont Entoto.

 JOUR 01A (31)

  l'ancienne église la nouvelle églis

 Nous faisons un arrêt au retour pour admirer la vue sur l'étendue de la capitale éthiopienne et ses environs,

 JOUR 01A (33)

 avant de rejoindre notre hôtel car la fatigue se fait vite ressentir.

2° jour

Nous quittons l'hôtel très tôt le matin pour rejoindre l'aéroport et décoller à 07H00 vers Mékélé.

Petite anecdote : à bord de l'avion, nous voyageons en compagnie d'acteurs célèbres en Ethiopie (le plus connu Tilahun Gugsa) qui jouent dans une série télévisée éthiopienne très populaire. On évite la séance "dédicace".

 JOUR 02 (15) JOUR 02 (16)

 A Mékélé, un 4x4 nous attend conduit par Abebe qui sera notre chauffeur pendant tout le séjour dans le Danakil.

 JOUR 02 (23)

 Nous allons à la rencontre d'un autre véhicule qui transporte notre cuisinier, Gebre, le matériel de cuisine, les provisions pour 3 jours et les matelas pour le camping.

La piste sera longue pour rejoindre le campement.

En cours de route, nous visitons l'église Mickaël Imba, une des plus imposantes de la région, à laquelle on accède par une échelle.

JOUR 02 (25) JOUR 02A (32)

 JOUR 02 (26) JOUR 02A (37)

   JOUR 02 (28) JOUR 02 (29)

 JOUR 02A (40) .JOUR 02A (41)

Nous sommes à 2300 m d'altitude et la montagne pourrait s'appeler "le mont des oliviers"...

 JOUR 02A (45) JOUR 02A (41)

  JOUR 02 (38) JOUR 02A (44)

L'église date du 11e/12e siècle,  elle a été construite comme les églises de Lalibela, dans la roche.

A cette altitude, de magnifiques paysages s'offrent à nous. 

JOUR 02A (39) JOUR 02A (22)

puis... la descente...

JOUR 02 (57)

Ensuite, nous reprenons la "route", direction Ahmed Ela.

Quelques maisons colorées...

JOUR 02A (59) JOUR 02A (60)

 JOUR 02A (61) JOUR 02A (62)

Nous profitons d'une petite "oasis" de verdure à travers la montagne pour pique niquer et ...soulager nos vessies bien sûr !!!

 JOUR 02A (64)  JOUR 02A (68)

50 kms avant le campement, on s'arrête dans un village pour "récupérer" 2 policiers...

Le chef de la police n'était pas là... on a "un peu attendu" mais A L'OMBRE !!!

JOUR 02A (69) 

Les formalités faites, 2 policiers nous accompagnent, un dans chaque véhicule..

JOUR 02 (61)   JOUR 05A (1)

Nous pouvons poursuivre notre "chemin"...alternant piste et route. Nous avons l'impression d'être "seuls".

JOUR 02A (77) JOUR 02A (71)

De temps en temps, on croise un camion.

JOUR 02 (69) JOUR 02 (68)

A l'approche du campement, nous croisons le "défilé" des caravanes de sel qui vont et viennent.

JOUR 02 (71) JOUR 02 (75)

Nous arrivons à Ahmed Ela avec le coucher du soleil vers 18 H 00.

JOUR 02A (83) 

Il s'agit d'un village avec des cases louées aux touristes.

JOUR 02A (87) JOUR 02A (90)

Le cuisinier choisit la case qui sera SA cuisine, aussitôt le matériel est déchargé et le responsable du campement nous apporte nos lits.

JOUR 02A (91) JOUR 02 (87)

Nous sommes ravitaillés en eau puis le cuisinier s'affaire... avec pour l'occasion une aide culinaire

JOUR 02 (90) JOUR 02 (88)

JOUR 02A (95)  JOUR 02A (99)

JOUR 02A (103)

Première nuit à la belle étoile dans une "fraîcheur" toute relative !!!

 3° JOUR

 Après une nuit sous les étoiles, réveil avec le jour car le départ est prévu vers 7H00 pour faire les visites avant la forte chaleur.

 JOUR 03 (3) JOUR 03 (2)

JOUR 03 (7) 

La première "préoccupation" au lever :  la recherche d'un coin "tranquile" !!! difficile à trouver car où que l'on aille, il y a toujours quelqu'un qui passe... on est loin de tout mais.... ce n'est qu'une apparence !!!

JOUR 03 (4) JOUR 03 (6)

 Après un bon petit déjeuner : crêpes avec confiture, miel, pâte à tartiner, oeufs brouillés, café, thé chai...

départ pour le lac salé et le volcan DALLOL, le lac assal, récolte du sel.

Très vite, le désert de cailloux fait place au désert de sel.

JOUR 03 (10) JOUR 03 (17)

Des longues caravanes de sel à n'en plus finir.

 JOUR 03 (14)

 

  JOUR 03 (17) JOUR 03 (25)

 JOUR 03A (12) JOUR 03A (11)

puis le Dallol se présente à nous et là ... nous sommes sur une autre planète...

JOUR 03 (26) JOUR 03 (27)

JOUR 03 (33) JOUR 03A (14)

JOUR 03 (44) JOUR 03 (45)

 Dallol et situé à 126 m sous le niveau de la mer, ses vapeurs avec le sel et le souffre nous offrent un échantillon de photos plus belles les unes que les autres... Après avoir lui plusieures articles sur cette région, nous n'avons pas été incommodés par le souffre mais il ne faut pas "s'éterniser" d'autant que la température extérieure se fait ressentir.

Puis nous reprenons les véhicules pour rejoindre le lac salé et assister à la "récolte" de sel.

 JOUR 03 (77) JOUR 03 (79) 

JOUR 03A (71) JOUR 03A (70)

 le désert salé forme une mosaïque

JOUR 03 (61) JOUR 03 (62)

JOUR 03 (66)  JOUR 03A (81)

Une plaque est "détachée" du sol puis taillée à la main en forme de carré.

JOUR 03A (82) JOUR 03 (63)

 Les plaques sont empilées et des paquets sont formés pour être chargés sur les dromadaires et les ânes :

un dromadaire peut porter jusqu'à 200 kg et un âne jusqu'à 80 kg.

 JOUR 03A (89) JOUR 03A (83)

JOUR 03 (68) JOUR 03 (71)

JOUR 03 (75) JOUR 03 (76)

 La température commence à monter, il doit faire 40° vers midi.

Nous rentrons au campement où nous passerons l'après-midi... à l'ombre des cases. Au programme : sieste, scrabble. Atsinaf nous incite à faire une "toilette" sommaire dans la "cuisine", déserte à ce moment de la journée. Même à température ambiante, l'eau est rafraîchissante !!!

En fin de journée, nous attendons le passage de la caravane de sel qui traversera le village.

 JOUR 03A (94) JOUR 03A (98)

  JOUR 03A (96) JOUR 03A (99)

passage d'une caravane de sel en Ethiopie

player" width="480" height="270">

Le repas du soir se fera sous les lampes avant de passer la 2° nuit sous les étoiles et la clarté de la lune.

JOUR 03A (100) JOUR 03A (101)

 4° JOUR

 Je suis réveillée tôt, il doit être 4 H et j'entends déjà le cuisinier qui "remue" ses casseroles : il prépare le petit déjeuner et, on s'en apercevra plus tard, le repas de midi qu'on emportera.

JOUR 04 (1) JOUR 04 (4)

JOUR 04 (3) JOUR 04 (6)

Après un bon petit déjeuner et le chargement des voitures, nous quittons le campement à 7 H pour rejoindre le volcan Erta Ale.

JOUR 04A (2) JOUR 04A (4)

La piste sera longue avec chaleur et poussière... Après un désert de cailloux et de sable...

JOUR 04 (10) JOUR 04 (7)

 JOUR 04 (11) JOUR 04A (9) JOUR 04A (8) 

des oasis de verdure...

JOUR 04A (14) JOUR 04A (15) JOUR 04A (18) 

et même un puits qui est le bienvenu pour se rafraîchir !!!

JOUR 04 (14) JOUR 04 (15)

Enfin, nous arrivons dans un village pour... déjeuner (un plat de pâtes préparé à 4 H du mat' par notre chef cuisinier)

JOUR 04 (19) JOUR 04 (20)

et obtenir l'autorisation du chef du village qui nous oblige de prendre 2 policiers en plus, afin de continuer notre voyage et accéder au volcan. Sécurité oblige : au total 4 policiers pour... notre "groupe" de 3 touristes...

Nous sommes prêts pour continuer la piste avec un policier en plus dans notre véhicule. Nous sommes "un peu" serrés, sans compter la chaleur !

JOUR 04A (28) JOUR 04A (26)

A ce moment là, nous ne savons pas que le "plus dur" reste à faire : 20 kms dans la roche volcanique.

Je peux affirmer que notre agence travaille avec des professionnels dans tous les domaines : notre chauffeur est un AS DU TOUT TERRAIN !!!

 JOUR 04 (22) JOUR 04 (24)

Dans ces conditions, après une durée paraissant des heures, nous arrivons au "terminus", le dernier campement avant d'accéder au volcan, tout en sueurs et courbatures !!!

C'EST UN VOYAGE QUI SE MERITE !!!

 JOUR 04A (28) JOUR 04 (27)

Un campement avec quelques habitants et des militaires éthiopiens.

  JOUR 04 (25) JOUR 04A (38)

Dès notre arrivée, une case est mise à notre disposition, des matelas sont disposés sur le sol pendant que notre cuisinier allume son "barbecue" et nous prépare... un thé : quand il fait chaud, il faut boire chaud !!!

 JOUR 04A (42) JOUR 04A (37)

Puis, c'est l'attente pour tout le groupe jusqu'à la tombée de la nuit : pour ne pas changer... sieste et scrabble pour Audrey et moi.

JOUR 04 (39) JOUR 04 (35)

 JOUR 04A (41) JOUR 04A (39)

Très loin, on aperçoit ou plutôt on devine la fumée du Erta Ale situé à 614 m d'altitude. Au campement, nous sommes seulement  à 50 m d'altitude.

JOUR 04 (42)

Nous assistons au départ d'un groupe de militaires qui vont patrouiller autour du volcan pour sécuriser notre visite.

JOUR 04 (32) JOUR 04 (45)

Vers 17 H 00, le repas est prêt : soupe, légumes, salade, fruits et de l'eau.

JOUR 04 (36)

Un dromadaire est prévu pour transporter nos sacs, les boissons (beaucoup d'eau), un peu de ravitaillement.

JOUR 04 (41) JOUR 04 (43)

 Départ à 17H45 pour une quinzaine de kms. Nous sommes accompagnés d'un policier, un guide et un afar armé.

JOUR 04 (47) JOUR 04A (45)

La lune nous éclaire sur tout le trajet. Les lampes ne sont pas nécessaires.

JOUR 04 (48) JOUR 04 (50)

 JOUR 04 (51)

Nous arrivons au campement près du cratère vers 21 H 00. Nous déposons nos affaires.

Mais l'effort n'est pas terminé. Il faut descendre dans le cratère, marcher sur les plaques de laves pour rejoindre le cratère en ébullition... à son approche on entend une marmite en ébullition.

Enfin, le volcan apparaît et il  nous offrira un beau spectacle : des jasers de lave et mini feux d'artifice.

JOUR 04 (55) JOUR 04 (56)

JOUR 04 (66) JOUR 04 (71)

JOUR 04 (69)  JOUR 04 (83)

Impressionnant Erta Ale !!!

player" width="480" height="270">

JOUR 04 (85) JOUR 04 (86)

C'est le moment de se coucher avec des images pleins les yeux. On appréciera de dormir dans les sacs de couchage, la nuit est un peu fraîche. Elle sera courte, le réveil est prévu à 4H du matin pour descendre au campement avant de subir la chaleur.

5° JOUR

Comme prévu, nous quittons le volcan vers 4 H 30 et 3 heures plus tard, nous arrivons au campement, le jour s'est levé. Un bon petit déjeuner nous attend.

Très vite, nous repartons pour rejoindre notre prochaine destination, le lac Afrera. Après quelques kilomètres de piste, nous retrouvons enfin le bitume. Bientôt, nous quittons notre SUPER chauffeur et notre SUPER cuisinier pour retrouver le minibus de l'agence avec Tadé le chauffeur.

JOUR 05 (3) JOUR 05 (2)

 JOUR 05A (3) petit moment de "folie"

Nous arrivons en fin de matinée dans la ville d'Afrera : visite du lac salé, des sources d'eau chaude thermale.

Puis, repas dans un restaurant local.

JOUR 05 (7) JOUR 05A (18)

 JOUR 05A (14) JOUR 05 (11)

 JOUR 05 (14) JOUR 05 (15)

Il faudra 3 heures de route pour rejoindre Samara.

JOUR 05 (17) JOUR 05A (24)

 JOUR 05A (23)

L'hôtel prévu ne peut pas nous héberger car il y a un congré important dans la ville et il sera difficile de trouver 2 chambres libres. C'est le problème en Ethiopie, comme dans la capitale, lorsqu'il y a un évènement important, les meilleurs hôtels sont "réquisitionnés" et ... il faut se débrouiller !!!

Enfin, Atsinaf s'est bien  débrouillée et nous a trouvé un hôtel correct, le "Erta Ale", mais peu importe ... pourvu qu'il y ait de l'eau car c'est notre première douche depuis 3 jours !!! et première nuit dans un vrai lit.

6° JOUR

JOUR 06 (13) 

Après une bonne nuit, nous quittons l'hôtel vers 8H30.

 Une longue route nous attend pour rejoindre la ville d'Awash en fin d'après-midi.

Notre guide, Atsinaf, nous propose à plusieurs reprise de faire des "pauses photos" car nous avons le temps.

  JOUR 06A (1) JOUR 06 (1)

JOUR 06 (7) JOUR 06 (10)

Très vite, nous quittons les régions montagneuses pour des zones désertiques plus arides.

 JOUR 06 (11) JOUR 06 (14)

 Nous sommes toujours dans la région des afars, la 2° ethnie. La première ethnie est oromo.

JOUR 06A (6) JOUR 06A (4)

Rencontre avec les animaux : gazelles, zébus, chèvres, moutons.

JOUR 06A (10) JOUR 06A (11)

 JOUR 06A (17) JOUR 06A (29)

A midi, repas traditionnel.

JOUR 06 (18) JOUR 06 (20)

 JOUR 06 (24)

 Dans l'après-midi, nous arrivons dans la ville d'Awash, à l'hôtel Genet.

 7° JOUR

 Nous quittons l'hôtel vers 8H30 en direction d'Harar, à plus de 300 kms.

Nous traversons des montagnes de cailloux et rochers qui font place à des plaines d'acacias à perte de vue. Nous longeons même la ligne de chemin de fer qui relie Djibouti à Addis Abeba.

 JOUR 07 (1) JOUR 07 (8)

 JOUR 07A (2) JOUR 07A (8)

Pause déjeuner dans un restaurant traditionnel à Hirna où une éthiopienne nous propose d'acheter du khat...

JOUR 07A (30) JOUR 07A (32)

Peu à peu, des champs de sorgho (utilisé pour faire la bière mais aussi l'injera mélangé au tef)  apparaissent puis les montagnes de la région Harerge.

JOUR 07A (9) JOUR 07A (16)

 JOUR 07A (14) JOUR 07A (29)

Les tiges de sorgho sont liées pour éviter qu'elles ne cassent.

 JOUR 07 (5) les fleurs de sorgho

 JOUR 07 (11) JOUR 07A (18)

Des cultures à perte de vue : champs de maïs et surtout de khat, véritable activité qui fait vivre les habitants de la région, des champs de fleurs jaunes (adey abeba).

 JOUR 07A (21) JOUR 07 (13)

JOUR 07 (27) 

En cours de route, des enfants nous proposent des haricots à "grignoter" crus...

  JOUR 07 (22) JOUR 07A (34)

Comme souvent sur les routes d'Ethiopie, on peut rencontrer des véhicules accidentés.

JOUR 07 (42) JOUR 07 (45)

Après la visite d'un marché de khat à Awaday, nous arrivons à Harar.

C'est une ville de 3000 m2, juchée sur une colline de granit, située à 1800 m d'altitude, composée de 60% de musulmans.

82 mosquées actives, 1 église orthodoxe, 1 église catholique.

JOUR 08 (60) JOUR 08 (22)

 JOUR 08 (24) JOUR 08 (61)

Nous sommes installés dans un guest house situé dans une ruelle étroite où nous accédons à pied.

JOUR 07A (47) 

au fond, l'entrée au fond, la sortie

Nous disposons d'un immense "salon" orné de plateaux et paniers ; au sol des tapis (on doit se déchausser pour entrer) et coussins.

JOUR 07A (50) JOUR 07A (51)

 JOUR 07A (53) une chambre

 Une jeune fille, Kamlite, très souriante et parlant anglais, s'occupera de nous pour le petit déjeuner.

Vers 19H30, nous assistons au repas des hyènes. C'est un rituel quotidien : 3 jeunes locaux  les appellent en criant et leur jettent de la viande pour les attirer.

JOUR 07 (47) JOUR 07 (48)

Les touristes sont invités à participer...

JOUR 07 (57) Audrey s'est prêtée au jeu...

C'est mieux avec le son et la vidéo.

L'appel des hyènes à HARAR

Puis la soirée se poursuit et se termine par le repas au restaurant.

8° JOUR 

JOUR 08A (3) JOUR 08A (6)

Après un bon petit déjeuner, nous quittons ce lieu enchanteur vers 9H00 pour mieux connaître la ville.

 JOUR 08 (1) JOUR 08 (12)

Harar est une ville fortifiée qui possède 5 portes d'origine (dont 3 réellement en bois). Une 6° a été crée par Hailé Sélassié.

  JOUR 08 (5) JOUR 08 (8)

JOUR 08 (13) JOUR 08A (7)

Des petites portes permettent le passage des hyènes (elles nettoient les rues de la ville), le ramassage des poubelles, la livraison des denrées alimentaires.

JOUR 08 (18) JOUR 08 (17)

Ville classée au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2008 qui a permis le début de réfection du mur d'enceinte.

Nous faisons le tour de la vielle ville en voiture.

JOUR 08 (26) JOUR 08 (43)

La visite  se poursuit à pied : rue des machines à  coudre,  le cinéma en cours de rénovation la cathédrale...

  JOUR 08 (42) JOUR 08 (30)

JOUR 08 (27) JOUR 08 (48) 

le musée et la maison d'Arthur Rimbaud qui abrite une exposition de photos...

 JOUR 08 (39) JOUR 08 (40) JOUR 08 (32)

la cathédrale.

JOUR 08 (57) JOUR 08 (58)

 Richard Burton a habité 10 jours, A. Rimbaud 11 ans. La ville a inspiré les poètes.

Nous terminons la matinée en tuk-tuk. C'est Atsinaf qui nous l'a proposé et c'est la première fois que nous testons ce type de transport.

 JOUR 08 (72) JOUR 08 (73)

Au programme de l'après-midi : visite de la gare djibouto-éthiopienne à Dire Dawa à 50 kms.

 JOUR 08 (75) JOUR 08 (77)

Nous sommes accueillis par une guide qui a son bureau dans un ancien wagon.

Elle nous fait visiter les ateliers dont les machines sont d'origine française.

 JOUR 08 (82) JOUR 08 (92)

 JOUR 08 (115) JOUR 08 (125)

wagon 1° classe  wagon 3° classe

 Après cette visite, nous rentrons à Harar pour passer la nuit toujours dans le guest house.

9° JOUR

 Nous quittons nos hôtes pour prendre la route du retour vers Awash.

Avant de quitter la région, Atsinaf a prévu la visite du monastère de Kulubi mais il est fermé.

 JOUR 09 (2) JOUR 09 (4)

 JOUR 09 (5) JOUR 09 (6)

 JOUR 09 (8) JOUR 09 (9)

Encore des véhicules accidentés...

JOUR 09 (15) JOUR 09 (16)

Dans l'après-midi, nous arrivons dans le parc national d'Awash avec ses chutes...

JOUR 09 (17) JOUR 09 (23)

les crocodiles qui se dorent au soleil...

JOUR 09 (21) JOUR 09 (29)

JOUR 09 (22) JOUR 09 (28)

Les animaux du parc : un oiseau le souimanga  brillant, des oryx, des phacochères, des gazelles, les koudous qui fuient devant le véhicule.

 JOUR 09 (41) JOUR 09 (45)

JOUR 09 (51) JOUR 09 (66)

JOUR 09 (61) JOUR 09 (75)

JOUR 09 (70) JOUR 09 (67)

La journée se termine sous un beau coucher de soleil.

JOUR 09 (76) JOUR 09 (78) JOUR 09 (80)

10° JOUR

Départ pour Addis vers 8H30 via Nazret (petite balade dans les rues de la ville), puis Debrezeit. Déjeuner à Hasham hôtel près du lac Bishoftu.

JOUR 10 (6) JOUR 10 (3) JOUR 10 (4)

 Nous prenons une partie de la nouvelle autoroute après Debrezeit. Pour nous, c'est une découverte !

C'est la première autoroute en Ethiopie construite par les chinois, elle relie Addis Abeba à la ville d'Adama (ou Nazret) située à 80 kms de la capitale.

 JOUR 10 (8) JOUR 10 (12)

 L'après-midi est consacrée aux achats dans les boutiques souvenirs.

Nous terminons le séjour par la soirée au restaurant traditionnel Habesha 2000 mais trop vite il est 21H45, l'heure de rejoindre l'aéroport.

 La séparation est toujours un moment d'émotion. Mais on gardera contact avec Atsinaf et on l'invite à venir visiter la France dès qu'elle en a l'occasion puisqu'elle rêve de visiter PARIS !!!!